Je suis tombé par hasard sur l’article de La Tribune dont le titre m’a interpellé. En effet, « qui ne connaît pas Kyriba ». Certainement pas les Directeurs Financiers des entreprises françaises. Plus surprenant, la société est toujours présentée comme une sorte de start-up en devenir. Personne ne contestera la qualité de l’offre de l’éditeur nativement développée pour le Cloud. Comme les autres, elle a quelques limites mais, l’un dans l’autre, elle donne satisfaction à ses utilisateurs. Les partenaires intégrateurs rejoignent l’écosystème les uns après les autres. Comme vous le savez, ces (…)