Le resserrement du crédit dans le secteur bancaire amène les banques à être plus vigilantes. L’abaissement récent de la cotation de certaines dettes souveraines a révélé une inquiétude sur la solidité financière des grandes banques européennes ayant en portefeuille un volume important de ces dettes. Le risque de liquidité qui pourrait en découler a entrainé une crise de confiance entre banques. Il en résulte à court terme un risque pour les entreprises de resserrement du crédit. Ce risque de Credit Crunch va forcément entrainer une hausse du coût du crédit mais également une sélection des (…)