10 décembre 2018

À quoi peut ressembler une mission d’optimisation du BFR ?

Une mission d’amélioration du BFR au sein d’une entreprise passe bien sûr par différents types d’analyses pour nous limiter à l’aspect quantitatif des choses.

  • Analyses quantitatives à partir des données comptables et transactionnelles (factures).
  • Analyses sur site pour des entretiens avec les principaux acteurs des cycles BFR.
  • Remise du rapport à la direction avec proposition des plans d’actions.

Tous les processus sont passés au crible en particulier la gestion des stocks, s’ils existent.

Outre le cycle des Stocks, il y a investigation des modalités de règlement des clients et de paiement des fournisseurs, une analyse des prévisions de Trésorerie et des financements possibles.

Si la société possède des Stocks :

  • Le DIO (Days Inventory Outstanding).
  • La Couvertures par grandes catégories de stocks (matières premières, produits finis, négoce).
  • La Balance âgée des stocks : répartition des articles par catégories de couverture et de stock.
  • La Fiabilité des prévisions des ventes.

Sur le volet Clients l’on s’attache aux points suivants :

  • Le DSO (Days Sales Outstanding, ou NJC : nombre de jours de Crédit clients).
  • L’évolution de la Balance âgée.
  • La Répartition des termes de paiement.
  • Le délai moyen pondéré de paiement.
  • Les pourcentages des avoirs, des créances douteuses et des passages en perte.

Côté Fournisseurs :

  • Le DPO (Days Payable Outstanding).
  • Les analyses des volumes d’achats et nombre de fournisseurs par catégorie d’achat.
  • Les termes de paiement par catégorie d’achats.
  • La volumétrie des factures par catégories d’achats.
  • Les analyses des paiements.

L’objectif recherché à la fin d’une mission d’audit de ce genre est bien sûr de proposer des actions d’amélioration dans un but de générer du cash et limiter le recours au financement externe. Cela au service du développement pérenne de l’entreprise et de sa croissance sécurisée.

Derniers articles

7 mai 2019

Création d’entreprise et banques : des relations compliquées

Si vous créez une société et que vous souhaitez minimiser vos frais bancaires, vous serez amenés après une recherche sur Internet à tomber sur des offres de banques en ligne et de néobanques pour professionnels qui affichent des tarifs très attractifs (environ 15 €/mois pour la tenue du compte

Lire la suite »

17 avril 2019

La trésorerie toujours la préoccupation n° 1 des chefs d’entreprise

Lors d’un webinar organisé par un prestataire de services dédiés au PME, il était rappelé que le souci premier des patrons est la trésorerie (pour 43 %), loin devant celui plus commercial de « trouver de nouveaux clients » (28 %). Il ne faut cependant pas se méprendre sur le terme générique de

Lire la suite »

28 mars 2019

Cybersécurité et PME : encore un long chemin à faire

Chez BDO VIA FINANCE, nous avons eu l’occasion dans le passé d’évoquer ce sujet au combien sensible que celui de la fraude en entreprise. Afin de mieux répondre aux attentes de nos clients nous avons récemment mis à notre catalogue un applicatif dédié à la lutte contre la fraude au sein des services

Lire la suite »