12 février 2018

BDO Via Finance à la rencontre des start-up

Sur l’invitation de Docapost IOT*, nous sommes intervenus, mercredi 7 février dernier, devant un parterre de créateurs de start-up qui avaient bravé une météo neigeuse pour se retrouver à la Tour Cristal, dans le 15e arrondissement de Paris. L’atelier avait pour thème Les start-up et la gestion de trésorerie.

À cette occasion nous avons pu évoquer les erreurs classiques commises par les entrepreneurs et faire quelques recommandations afin d’éviter quelques situations financièrement délicates.

Spécificités de la start-up

Les profils étaient diversifiés, allant de la personne ayant plusieurs créations de sociétés à son actif, aux patrons ayant une moindre connaissance administrative et financière. En effet, les spécificités de la start-up sont :

  • Des créateurs/associés avec une faible culture financière ;
  • De commettre des erreurs : de surestimation des ventes à venir, de sous-estimation des retards dans les règlements des clients, et des surinvestissements dans des dépenses de fonctionnement ;
  • D’avoir une période de « cash burn » importante ;
  • D’avoir une faible capacité d’autofinancement (CAF).

C’est pourquoi, à travers nos échanges ce jour-là, nous avons pu mettre en avant les conseils suivants.

Nos recommandations en matière de gestion de trésorerie

  • Déposer les chèques en banque dès que possible (ne pas les oublier sur un bureau ou dans un tiroir) ;
  • Avoir un suivi des factures fournisseurs afin de connaître les décaissements à venir ;
  • Définir un calendrier des charges sociales et fiscales : TVA, Taxe d’apprentissage, URSSAF, etc. ;
  • Ne pas attendre pour facturer les clients ;
  • Respecter la politique tarifaire sous-jacente à la profitabilité de l’activité (pas de remises intempestives) ;
  • Avoir une politique de relance clients fondée sur l’anticipation ;
  • Négocier au bon moment avec votre banquier (ne pas attendre d’être à découvert).

En suivant ces quelques préconisations, ces sociétés dont la taille et l’activité ne justifient pas encore le recours à un logiciel de gestion de trésorerie, peuvent éviter les 5 crises qui peuvent frapper la jeune pousse en développement.


* Docapost IOT, filiale du Groupe La Poste, regroupe toutes les activités de services connectés qui se matérialisent sur une plateforme IoT, le Hub Numérique, lancée au CES 2015 à Las Vegas. Ce domaine comprend à la fois des objets, de la connectivité, des services, du big data etc.

Derniers articles

7 mai 2019

Création d’entreprise et banques : des relations compliquées

Si vous créez une société et que vous souhaitez minimiser vos frais bancaires, vous serez amenés après une recherche sur Internet à tomber sur des offres de banques en ligne et de néobanques pour professionnels qui affichent des tarifs très attractifs (environ 15 €/mois pour la tenue du compte

Lire la suite »

17 avril 2019

La trésorerie toujours la préoccupation n° 1 des chefs d’entreprise

Lors d’un webinar organisé par un prestataire de services dédiés au PME, il était rappelé que le souci premier des patrons est la trésorerie (pour 43 %), loin devant celui plus commercial de « trouver de nouveaux clients » (28 %). Il ne faut cependant pas se méprendre sur le terme générique de

Lire la suite »

28 mars 2019

Cybersécurité et PME : encore un long chemin à faire

Chez BDO VIA FINANCE, nous avons eu l’occasion dans le passé d’évoquer ce sujet au combien sensible que celui de la fraude en entreprise. Afin de mieux répondre aux attentes de nos clients nous avons récemment mis à notre catalogue un applicatif dédié à la lutte contre la fraude au sein des services

Lire la suite »