logiciel-gestion-tresorerie-avantages-integrateur.jpg

16 octobre 2017

Logiciel de gestion de trésorerie : les avantages de travailler avec un intégrateur

logiciel-gestion-tresorerie-avantages-integrateur.jpgNous avons pu constater, à travers nos dernières expériences dans la fonction commerciale consacrée aux logiciels, la tendance de « grands comptes » à recourir à des PME pour la mise en place de solutions.

Quelles peuvent être les motivations de ces sociétés supposées faire affaire avec des prestataires d’une certaine réputation (voire d’une réputation certaine) ?

La recherche de l’expertise en Gestion de Trésorerie

L’offre en matière de logiciels de gestion est pléthorique, en particulier dans les domaines de la Gestion de la Trésorerie et de la Communication Bancaire. Les sujets fonctionnels couplés avec les questions informatiques complexifient la démarche du choix d’une solution et sa mise en place au sein de la société. Les éditeurs généralistes n’ont pas nécessairement les compétences spécifiques au domaine de la gestion du cash qui n’est qu’une offre parmi d’autres figurant à leur catalogue. Les éditeurs spécialisés peuvent être suspectés de parti pris. Recourir alors aux services d’un intégrateur revient à :

  • S’assurer d’une forte expertise, et des avantages d’un prestataire qui connaît le métier de trésorier ;
  • Bénéficier d’un regard plus objectif sur les offres existantes, un intégrateur possédant la maîtrise de plusieurs logiciels ;
  • Recourir en quelque sorte à « un tiers de confiance » qui va s’assurer, avant leur mise en fonction opérationnelle, de la qualité des nouvelles versions du logiciel, délivrées par l’éditeur.

Flexibilité et agilité

Sont les qualités attendues d’un expert à taille humaine. Toutes les sociétés ayant contracté avec des éditeurs leaders sur le marché du logiciel de Gestion de Trésorerie, peuvent témoigner de la difficulté de voir leurs besoins satisfaits dans des délais raisonnables par un consultant compétent. En effet, plus la base installée de l’éditeur est importante et plus la qualité du service se dégrade. Ce constat permet à nombre d’intégrateurs de prospérer en offrant une disponibilité, une réactivité que toute structure obèse ne peut plus se permettre.

Qualité du support et de la Hot-line

À partir du moment où l’utilisateur d’une gestion de trésorerie est géré par un intégrateur, il sait que les engagements pris contractuellement en termes de temps de prise en charge de son appel et la satisfaction de sa demande seront respectés. Il s’agit là de la principale spécificité de l’intégrateur pour qui chaque client doit être satisfait.

En effet, la seule possibilité pour un intégrateur de Gestion de Trésorerie de durer dans le temps est de donner satisfaction aux clients. Par définition un intégrateur de la taille d’une PME ne pourra jamais bénéficier de la puissance de feu marketing d’un éditeur de taille mondiale. Tout repose alors sur sa capacité à être meilleur dans sa connaissance du métier, des outils informatiques et des méthodologies en vigueur. Cette « surqualité » est la première condition de pérennité des Intégrateurs en général et de BDO Via Finance en particulier.

Derniers articles

10 juillet 2018

Informatisation des directions financières : le Bon, l’Incompétent et le Truand

Il y a 20 ans de cela, le Directeur Financier d’une grande société spécialisée dans les photocopieurs, me lâcha cette affirmation à propos des intervenants en informatique qu’il pouvait rencontrer : « Dans l’informatique de Gestion il y a un tiers d’escrocs, un tiers d’incompétents et un tiers de

Lire la suite »

2 juillet 2018

DAF en PME : humain trop humain

On a coutume de dire qu’au sein des PME les relations humaines priment et l’implication des salariés dans leur travail est supérieure à ce que l’on peut trouver dans les grands comptes. Cela est vrai à la lumière de mes dernières rencontres, l’une d’entre elles est exemplaire.

Lire la suite »

25 juin 2018

Fraude interne et charité chrétienne

Lors d’un Webinar BDO VIA FINANCE consacré à la « Sécurisation des Paiements, prérequis de la lutte contre la fraude », nous avons pris délibérément le parti d’évacuer le sujet de la fraude en interne dans les entreprises. Cela représente cependant 30 % des fraudes commises en 2017 au sein des

Lire la suite »