optimiser-ecritures-comptables.jpg

2 octobre 2017

L’intérêt d’optimiser la génération d’écritures comptables

optimiser-ecritures-comptables.jpgLe point crucial et récurrent au sein des services de gestion des entreprises est celui de l’intégration des données de formats hétérogènes et provenant de serveurs gérés en silos. Pour prendre l’exemple du logiciel de comptabilité l’on découvre que nombre de flux peuvent venir en entrée/sortie du système. Se pose alors la question de l’automatisation des intégrations et de la cohérence des données concernées. Il a ici sources d’erreurs qui compliquent la vie du comptable. Fort de ce constat, BDO VIA Finance propose des services qui peuvent résoudre bien des tracas.

Les enjeux de la Génération d’Écritures comptables

Elle est au carrefour de nombre de vos flux :

  • Ceux venant de vos banques comme les relevés de comptes, les avis de domiciliation, et autres relevés d’impayé.
  • Ceux venant de votre Gestion de Trésorerie : écritures d’équilibrage de comptes, décisions de financement/placement
  • Les opérations de paiement de vos fournisseurs qui induisent virements commerciaux et virements étrangers
  • Les mouvements liés aux virements de la paie de vos salariés

À partir de ces sources, et en nous appuyant sur l’utilisation d’un logiciel du marché, nous serons à même d’automatiser leur extraction, et leur mise au format, afin de les intégrer dans votre système comptable et cela quel qu’en soit l’éditeur.

Les avantages attendus

Les phases d’import (constitution des écritures) et d’export (intégration dans la comptabilité) étant automatisées, vous réduisez ainsi le risque d’erreurs lié aux doubles saisies, mettez en place un contrôle de l’intégrité des données, et vous donnez la possibilité de tracer vos opérations. Des gains de temps pour des opérations sécurisées sur des données fiabilisées. Vous n’avez pas de temps à perdre sur des opérations à faible valeur ajoutée. L’économie réalisée en termes d’ETP varie selon l’activité, la taille, et le volume des écritures en jeu, mais elle est réelle. Nous sommes ici aussi dans un domaine où le retour sur investissement (ROI) est aisément démontrable.

Le recours à un prestataire de services afin d’assurer ces tâches permet d’éviter :

  • L’installation d’un logiciel
  • Les coûts de prestation liés à son installation
  • Les coûts récurrents liés à la maintenance, inhérents à ce genre de système

Peu d’entreprises ont pris conscience de toutes les économies réalisables sur ce poste d’activité. Il y a pourtant, et nous espérons l’avoir démontré ci-dessus, de la place pour de l’optimisation en la matière.

Derniers articles

10 juillet 2018

Informatisation des directions financières : le Bon, l’Incompétent et le Truand

Il y a 20 ans de cela, le Directeur Financier d’une grande société spécialisée dans les photocopieurs, me lâcha cette affirmation à propos des intervenants en informatique qu’il pouvait rencontrer : « Dans l’informatique de Gestion il y a un tiers d’escrocs, un tiers d’incompétents et un tiers de

Lire la suite »

2 juillet 2018

DAF en PME : humain trop humain

On a coutume de dire qu’au sein des PME les relations humaines priment et l’implication des salariés dans leur travail est supérieure à ce que l’on peut trouver dans les grands comptes. Cela est vrai à la lumière de mes dernières rencontres, l’une d’entre elles est exemplaire.

Lire la suite »

25 juin 2018

Fraude interne et charité chrétienne

Lors d’un Webinar BDO VIA FINANCE consacré à la « Sécurisation des Paiements, prérequis de la lutte contre la fraude », nous avons pris délibérément le parti d’évacuer le sujet de la fraude en interne dans les entreprises. Cela représente cependant 30 % des fraudes commises en 2017 au sein des

Lire la suite »