optimiser-ecritures-comptables.jpg

2 octobre 2017

L’intérêt d’optimiser la génération d’écritures comptables

optimiser-ecritures-comptables.jpgLe point crucial et récurrent au sein des services de gestion des entreprises est celui de l’intégration des données de formats hétérogènes et provenant de serveurs gérés en silos. Pour prendre l’exemple du logiciel de comptabilité l’on découvre que nombre de flux peuvent venir en entrée/sortie du système. Se pose alors la question de l’automatisation des intégrations et de la cohérence des données concernées. Il a ici sources d’erreurs qui compliquent la vie du comptable. Fort de ce constat, BDO VIA Finance propose des services qui peuvent résoudre bien des tracas.

Les enjeux de la Génération d’Écritures comptables

Elle est au carrefour de nombre de vos flux :

  • Ceux venant de vos banques comme les relevés de comptes, les avis de domiciliation, et autres relevés d’impayé.
  • Ceux venant de votre Gestion de Trésorerie : écritures d’équilibrage de comptes, décisions de financement/placement
  • Les opérations de paiement de vos fournisseurs qui induisent virements commerciaux et virements étrangers
  • Les mouvements liés aux virements de la paie de vos salariés

À partir de ces sources, et en nous appuyant sur l’utilisation d’un logiciel du marché, nous serons à même d’automatiser leur extraction, et leur mise au format, afin de les intégrer dans votre système comptable et cela quel qu’en soit l’éditeur.

Les avantages attendus

Les phases d’import (constitution des écritures) et d’export (intégration dans la comptabilité) étant automatisées, vous réduisez ainsi le risque d’erreurs lié aux doubles saisies, mettez en place un contrôle de l’intégrité des données, et vous donnez la possibilité de tracer vos opérations. Des gains de temps pour des opérations sécurisées sur des données fiabilisées. Vous n’avez pas de temps à perdre sur des opérations à faible valeur ajoutée. L’économie réalisée en termes d’ETP varie selon l’activité, la taille, et le volume des écritures en jeu, mais elle est réelle. Nous sommes ici aussi dans un domaine où le retour sur investissement (ROI) est aisément démontrable.

Le recours à un prestataire de services afin d’assurer ces tâches permet d’éviter :

  • L’installation d’un logiciel
  • Les coûts de prestation liés à son installation
  • Les coûts récurrents liés à la maintenance, inhérents à ce genre de système

Peu d’entreprises ont pris conscience de toutes les économies réalisables sur ce poste d’activité. Il y a pourtant, et nous espérons l’avoir démontré ci-dessus, de la place pour de l’optimisation en la matière.

Derniers articles

29 octobre 2018

Gestion des pouvoirs bancaires, le casse-tête des directions financières

L’autre caillou dans la chaussure du directeur financier Il n’est pas nécessaire d’être un grand groupe pour avoir à gérer plusieurs dizaines d’entités et les comptes bancaires associés. La question se pose donc rapidement pour les ETI en forte croissance nationale et/ou internationale.

Lire la suite »

2 octobre 2018

Le métier de trésorier n’est pas ce que vous croyiez

Contrairement à ce que l’on pense, le rôle du trésorier ne se limite pas à la simple collecte quotidienne des informations bancaires, à une activité de compilation d’informations venues de la banque, afin d’émettre - au final - des chèques et des virements.

Lire la suite »

24 septembre 2018

Les patrons de PME sont-ils prêts pour le Big Data ?

Dans les nouveautés de la rentrée, le groupe BDO vient de prendre la majorité du capital du BIPE. Une bonne nouvelle qui pose cependant la question de la maturité des patrons d’entreprise pour l’analyse de leurs données comme aide à la prise de décision.

Lire la suite »