externalisation-20170904.jpg

4 septembre 2017

De l’intérêt d’externaliser certaines tâches du service financier

externalisation-20170904.jpgL’externalisation de certains services à la maintenance coûteuse et considérée comme à faible valeur ajoutée est passée dans les mœurs pour l’établissement de la paie au RH ou le recrutement des collaborateurs. Certains externalisent également le standard téléphonique de leur société. Notre connaissance du monde de l’entreprise à travers les missions que nous avons pu réaliser au sein du service Financier, nous permet de constater la charge croissante de travail demandée aux personnes en place. Ce service peut également recourir à des prestataires externes pour des tâches bien précises afin de libérer du temps, de l’énergie et accessoirement réaliser des économies pour des opérations plus stratégiques.

Externaliser les tâches répétitives à faible valeur ajoutée

Chaque entreprise selon son secteur, son activité et sa taille se doit d’effectuer cette réflexion, en prenant le temps de procéder à un Audit de Trésorerie. Cette démarche permettra :

  • D’analyser les macros tâches,
  • Les systèmes d'information existants,
  • Définir les potentiels d'économies (fonctionnels et financiers)
  • Définir les plans d'actions

Vous serez également surpris de constater combien le recours à des ressources externes spécialisées est bien moins coûteux que vous ne le pensez. Pour ce qui est de la Gestion de Trésorerie, les connexions bancaires quotidiennes pour collecter les soldes bancaires, représente l’activité type qui peut être sous-traitée à un prestataire externe. Plus simplement, l’hébergement des logiciels peut aussi être considéré comme la première démarche à faire en matière d’externalisation des activités (maintenance informatique).

Mais aussi recourir à des experts pour des sujets pointus

La Direction Financière se trouve aujourd’hui à l’épicentre de toutes les évolutions réglementaires, et compétitions commerciales que subissent les sociétés. Et force est de constater qu’avec l’ouverture des frontières, la digitalisation des échanges, la désintermédiation des relations, le rythme et l’intensité s’amplifient en la matière. La mise en place du SEPA dans la zone Euro pour les règlements, l’évolution des ETEBAC 3 et 5 vers l’EBICS T et TS dans la communication bancaire sont quelques exemples des changements récents vécus par les trésoriers d’entreprise. Faute de temps, d’expertise pointue au sein des services, il est normal de recourir à des sociétés spécialisées dans ces métiers.

Renégocier ses conditions bancaires avec les établissements de la société par exemple, suppose la constitution d’un solide dossier sur la base de données chiffrées. Nous ne parlons même pas des situations où les personnels internes sont impliqués dans la mise en place de Systèmes d’information, tout en devant assurer leurs tâches quotidiennes. En la matière le recours aux stagiaires peut montrer rapidement ses limites quand une société spécialisée comme BDO-VIA Finance apportera une expertise plus forte, éprouvée au feu de ses expériences.

En un mot, le recours à l’externalisation de certaines tâches du Trésorier doit pouvoir se banaliser au même titre que ce que nous avons pu constater au sein du service Commercial (activité de prospection), de la Production, ou de la RH (paie). Il faut cependant respecter certaines règles afin que cela se passe le mieux possible. Nous aborderons ce point ultérieurement.

Derniers articles

7 mai 2019

Création d’entreprise et banques : des relations compliquées

Si vous créez une société et que vous souhaitez minimiser vos frais bancaires, vous serez amenés après une recherche sur Internet à tomber sur des offres de banques en ligne et de néobanques pour professionnels qui affichent des tarifs très attractifs (environ 15 €/mois pour la tenue du compte

Lire la suite »

17 avril 2019

La trésorerie toujours la préoccupation n° 1 des chefs d’entreprise

Lors d’un webinar organisé par un prestataire de services dédiés au PME, il était rappelé que le souci premier des patrons est la trésorerie (pour 43 %), loin devant celui plus commercial de « trouver de nouveaux clients » (28 %). Il ne faut cependant pas se méprendre sur le terme générique de

Lire la suite »

28 mars 2019

Cybersécurité et PME : encore un long chemin à faire

Chez BDO VIA FINANCE, nous avons eu l’occasion dans le passé d’évoquer ce sujet au combien sensible que celui de la fraude en entreprise. Afin de mieux répondre aux attentes de nos clients nous avons récemment mis à notre catalogue un applicatif dédié à la lutte contre la fraude au sein des services

Lire la suite »