previsions-tresorerie-cash-management.jpg

16 novembre 2011

Prévisions de trésorerie et Cash Management dans un contexte de resserrement du crédit

previsions-tresorerie-cash-management.jpgLe resserrement du crédit dans le secteur bancaire amène les banques à être plus vigilantes.

L’abaissement récent de la cotation de certaines dettes souveraines a révélé une inquiétude sur la solidité financière des grandes banques européennes ayant en portefeuille un volume important de ces dettes. Le risque de liquidité qui pourrait en découler a entrainé une crise de confiance entre banques. Il en résulte à court terme un risque pour les entreprises de resserrement du crédit.

Ce risque de Credit Crunch va forcément entrainer une hausse du coût du crédit mais également une sélection des dossiers liée à la qualité de l’information financière produite par l’entreprise. Les établissements financiers vont devoir être encore plus vigilants quant à leur capacité à prêter. Ils devront se prémunir des risques et sélectionneront davantage les sociétés capables de présenter des dossiers étayés.

Face à ce durcissement de l’accès au crédit, la gestion du cash, et plus précisément la précision des prévisions de trésorerie, doivent être encore plus qu’hier au cœur des préoccupations des dirigeants d’entreprises.

Selon les cas, l’approche se doit d’être différente. Une société en retournement se devra d’avoir une approche court terme pour gérer le paiement de ses échéances. Une société sous LBO devra s’assurer de sa capacité à honorer sa dette. Enfin une société en croissance externe aura besoin de source de financement importante.

Guy D’Arbonneau, Directeur financier de Novescia, acteur de la biologie médicale, dresse le même constat.

Chaque mois, nous achetons deux laboratoires médicaux avec 40% de fonds propres et 60% de dettes. Vous l’aurez compris : notre groupe est donc très dépendant de l’endettement bancaire. Force est de constater que les banques sont, en effet, de plus en plus réticentes. Pour faire face à ce durcissement, il est essentiel de mutualiser nos prévisions de trésorerie (le groupe a plus de 50 sociétés, NDLR) et d’utiliser au mieux nos disponibilités en cash.

Aujourd’hui, les projets LBO bloqués faute de financements sont de plus en plus nombreux. Même si certains secteurs semblent quelque peu épargnés.

La santé est encore considérée, et à juste titre, comme un secteur porteur. Les entreprises comme la nôtre ont donc un peu moins de mal à soulever de la dette. Pour le moment...

Nous confie Guy D’Arbonneau. Et d’ajouter:

Le volet financement est décisif pour l’avenir d’une entreprise. Il est indispensable de mettre en place de bons outils de gouvernance, de travailler sur la réduction des coûts, sans oublier d’améliorer la profitabilité.

Aux côtés de ces enjeux, l’information financière produite par les entreprises se doit d’être, quant à elle, irréprochable. Malgré ce constat, partagé par bon nombre d’entreprises, la modélisation des prévisions de trésorerie n’est pas chose facile.

Construire des prévisions de trésorerie fiables et adaptées

En tant que cabinet de conseil en gestion de trésorerie et spécialiste de la prévision de trésorerie, nous constatons chez nos clients que le besoin ne s’arrête plus au simple budget de trésorerie. Il faut désormais modéliser, à l’aide d’outils structurants, des TFT, des bilans prévisionnels, des tableaux d’endettement et surtout mettre en place un vrai contrôle budgétaire de trésorerie de façon à répondre à la fois aux exigences du management dans le pilotage de l’entreprise et à la demande des banques et des partenaires financiers en matière de communication d’informations financières.

Derniers articles

7 mai 2019

Création d’entreprise et banques : des relations compliquées

Si vous créez une société et que vous souhaitez minimiser vos frais bancaires, vous serez amenés après une recherche sur Internet à tomber sur des offres de banques en ligne et de néobanques pour professionnels qui affichent des tarifs très attractifs (environ 15 €/mois pour la tenue du compte

Lire la suite »

17 avril 2019

La trésorerie toujours la préoccupation n° 1 des chefs d’entreprise

Lors d’un webinar organisé par un prestataire de services dédiés au PME, il était rappelé que le souci premier des patrons est la trésorerie (pour 43 %), loin devant celui plus commercial de « trouver de nouveaux clients » (28 %). Il ne faut cependant pas se méprendre sur le terme générique de

Lire la suite »

28 mars 2019

Cybersécurité et PME : encore un long chemin à faire

Chez BDO VIA FINANCE, nous avons eu l’occasion dans le passé d’évoquer ce sujet au combien sensible que celui de la fraude en entreprise. Afin de mieux répondre aux attentes de nos clients nous avons récemment mis à notre catalogue un applicatif dédié à la lutte contre la fraude au sein des services

Lire la suite »